Les véhicules à essence polluent au moins cinq fois plus que prévu en centres-ville

La Presse Canadienne
Acadie-Nouvelle
Une étude canadienne récente suggère que les véhicules à essence émettent des concentrations de deux contaminants hautement toxiques dans l’atmosphère des centres-ville qui sont au moins cinq fois plus importantes que ce que l’on estimait jusqu’ici.