La pollution atmosphérique liée aux symptômes de psychose chez les ados

La Presse CanadienneVotre santé vendredi 29 mars 2019
Acadie-Nouvelle
Les adolescents qui habitent une ville très polluée semblent plus susceptibles de présenter des symptômes de psychose que ceux qui habitent une région rurale, constatent des chercheurs britanniques dans les pages du journal médical JAMA Psychiatry.