Il faut se méfier si des ados trouvent la vie plus intéressante sur Internet

La Presse Canadienne
Acadie-Nouvelle
Près d’un adolescent sur cinq serait vulnérable au développement d’une cyberdépendance et les cas se multiplient au Québec comme ailleurs dans le monde, affirme un intervenant spécialisé en la matière.